Actualités/Coming up

 

Sidespin novembre

 

CCB Europe Top 16 Cup Montreux

Infos / Billets

 

TC jeunesse Top24

Résultats

Photos

 

Tournois licenciés

Invitations

 

Tournois non-licenciés

Invitations

 

Fokus Vorteil FR

Dernières mises à jour

SIDESPIN

Abonnez-vous au

Sidespin

Facebook

Harimoto Tomokazu (2)

harimoto 1Un enfant prodige qui défie la Chine

Le Japon compte traditionnellement beaucoup d’enfants prodiges. Citons Jun Mizutani, l’actuel numéro 13 mondial qui avait intégré le top 100 du monde à seulement 16 ans.

Pendant longtemps, sa main heureuse faisait rêver le Japon d’un titre majeur. Ensuite, il y avait Kenta Matsudaira, sacré Champion du monde Jeunesse en 2006 à 15 ans. Et Koki Niwa, qui faisait partie de la sélection U18 du Japon à seulement 11 ans et qui remportait plusieurs titres en World Tour dans la catégorie U21 à 16 ans. Et maintenant - Tomakazu Harimoto.

 

Texte: Thomas Neuenschwander / photos: ITTF/René Zwald

 

Un toucher de balle exceptionnel, mais une force insuffisante


Ces joueurs extrêmement talentueux ont un point en commun : leurs coups variés démontrent rapidement leur toucher de balle exceptionnel et leur grande assurance en recevant les balles. Cela suffit pour tenir en échec la plupart des adversaires. Mais cela n’est malheureusement pas suffisant pour l’élite mondiale absolue : la Chine. Les Chinois attaquent sans aucun compromis chaque balle qui est un peu trop haute ou mal placée et, surtout, qui rebondit trop lentement. Les coups magiques en finesse ne les impressionnent pas vraiment. Jusqu’à maintenant, les enfants prodiges japonais n’avaient pas suffisamment de dureté dans leurs coups pour tenir tête au tennis de table rapide de la Chine. Mizutani sait très bien que les coups "doux" ne sont pas les bons remèdes contre Ma Long et Cie, même si ces coups sont très bien placés : Contre les „quatre grands" Ma Long, Zhang Jike, Fan Zhendong et Xu Xin, son bilan selon les statistiques de l’ITTF est de 31 défaites contre une victoire (Xu Xin) ! 

 

Harimoto est trop rapide même pour la Chine


Une stratégie possible contre les Chinois est de jouer les balles très tôt et de sortir des coups durs afin de diminuer le temps de réaction dont peut disposer l’adversaire. On exploite ainsi soi-même la vitesse de l’adversaire. Tomokazu Harimoto incarne ce système de jeu. Le Japonais, désormais âgé de 15 ans, remportait ses premières victoires contre deux joueurs du top 100 il y a trois ans et demi et attirait alors l’attention sur le plan international. Jusqu’à aujourd’hui, son meilleur résultat est le titre remporté lors de l’open du Japon en juin dernier – en battant les Champions du monde et olympiques Ma Long et Zhang Jike. Les connaisseurs des milieux du tennis de table avaient pourtant pensé que notamment Ma Long, le meilleur joueur du monde du moment était encore hors de portée de Harimoto. Le fait qu’auparavant, en huitièmes de finale, Tomokazu Harimoto avait éliminé encore un troisième Chinois du tournoi en battant Zhou Yu est presque anecdotique. Ce qui est frappant : avec ses balles rapides et des angles extrêmes, le jeune joueur arrive régulièrement à surprendre les vedettes chinoises qui se placent pourtant généralement de manière optimale par rapport à la balle. Après sa défaite en finale, Zhang Jike reconnaissant ouvertement que pour lui, Harimoto jouait trop rapidement. Ce n’est que grâce à son anticipation extraordinaire et à sa réactivité que Harimoto arrive à jouer les balles si tôt.

 

Le pronostic de Mizutani

 

L’avancée précoce de Tomokazu Harimoto au niveau de l’élite mondiale est certes due au talent, mais aussi à un entraînement assidu. Il semblerait que Harimoto qui montre beaucoup ses émotions durant les matchs en fêtant les points remportés souvent avec un cri puissant, ait commencé le tennis de table déjà à deux ans.

Lorsque Harimoto avait remporté le titre de Champion japonais en tant que plus jeune joueur de tous les temps en janvier, le perdant Mizutani qui avait décroché des victoires en série expliquait : „J’ai joué contre de nombreux joueurs chinois et je pense que Harimoto évolue au même niveau. S’il a joué à son niveau normal aujourd’hui, je ne pourrai plus jamais le battre.“ Depuis des années, Tomokazu Harimoto collectionne les «records concernant l’âge». Entre autres, il est le plus jeune joueur ayant remporté un tournoi World Tour chez l’élite (Czech Open 2017) et en U21 (Open du Japon 2016).

 

Harimoto GO2018 2

 

Tokyo 2020 comme couronnement ?

 

Nulle part ailleurs, les connaissances du tennis de table sont aussi concentrées et aussi détaillées qu’en Chine. Nulle part ailleurs, le jeu de l’adversaire est examiné de manière aussi méticuleuse pour trouver d’éventuels points faibles. Mais l’empire du Milieu a perdu son penseur et dirigeant il y a une année : Liu Guoliang devait remettre sa fonction d’entraîneur-chef – probablement suite à des luttes de pouvoir politiques. Ensuite, les vedettes chinoises semblaient souffrir de faiblesses inconnues. On le constatait en automne dernier avec les défaites de Ma Long contre Timo Boll et de Fan Zhendong contre Dimitrij Ovtcharov. Les victoires du jeune talent suédois Truls Moregardh contre deux Chinois lors des CM Jeunesse étaient également surprenantes. Et maintenant Harimoto lors de l’open du Japon.

 

Mais seulement la perte de grands titres tels que les CM ou les Jeux olympiques fait véritablement souffrir la Chine. Et lors des CM au printemps, la dominance du leader en la matière était de nouveau consolidée. La menace de Harimoto grandit toutefois rapidement. Il faut donc se poser la question suivante : est-ce que la Chine saura assez rapidement développer les moyens pour y faire face ? Car en 2020, les Jeux olympiques auront lieu au Japon. En 2014, Harimoto avait déjà fait preuve de beaucoup d’assurance en annonçant son objectif : la médaille d’or.

 

 

 

Autres articles dans cette édition:

Rétrospective de Susanne Gries de huit ans passés chez STT

Une analyse du régime alimentaire de Lionel Weber

Un Suisse en finale à l'open du Japon

Vincenzo Munia: «Participer aux Championnats suisses malgré un traumatisme cranio-cérébral»

Les voix des entraîneurs des cadres STT après les CEJ à Cluj Napoca

 

 

Actualités/Coming up

 

Sidespin novembre

 

CCB Europe Top 16 Cup Montreux

Infos / Billets

 

TC jeunesse Top24

Résultats

Photos

 

Tournois licenciés

Invitations

 

Tournois non-licenciés

Invitations

 

Fokus Vorteil FR

Dernières mises à jour

SIDESPIN

Abonnez-vous au

Sidespin

Facebook